Accueil / À propos

Créé en 2019, ORFéHA (Outils pour une Recherche Féministe en Histoire de l’Art) vise à réunir les différentes ressources et outils disponibles pour les chercheurs et chercheuses travaillant sur une perspective féministe en histoire de l’art, ou sur une artiste femme.

Historique

ORFéHA est né du travail de cinq étudiantes en Master 2 d’histoire de l’art dans le cadre d’un de leurs séminaires. Ayant toutes adopté une méthodologie et/ou une approche féministe pour nos mémoires de M1, nous aurions gagné du temps avec un outil comme ORFéHA, réunissant sous une même enseigne toutes les ressources et travaux effectués en la matière.

Le féminisme est entré dans l’histoire de l’art relativement récemment, dans un élan commun à d’autres disciplines des sciences humaines, et s’est développé rapidement au cours de la dernière décennie ; de sa nouveauté naît une lacune de diffusion et de clarté sur les outils disponibles, à laquelle ORFéHA veut remédier.

Objectifs

Force est de constater qu’il n’existe pas d’outil de recherche exclusivement dédié à l’histoire de l’art sur les sites participatifs déjà existants pour promouvoir le féminisme dans les domaines universitaires, malgré les initiatives nombreuses et efficaces de certaines institutions. Nous pouvons ici mentionner l’association AWARE (​Archives for Women Artists) qui s’adresse aux chercheuses et chercheurs en histoire de l’art, dans le but de promouvoir les femmes artistes du XXe siècle. Toutefois, leur site Internet n’offre pas d’outils théoriques et méthodologiques permettant de se positionner comme chercheuse ou chercheur féministe. C’est par contre ce que propose le site de l’association EFiGiES, qui s’accompagne d’une liste de diffusion. Cette association regroupe plusieurs laboratoires en études de genre et fournit de nombreux outils permettant de faire des recherches féministes dans divers champs disciplinaires. Toutefois, ce site ne propose pas de section ou de laboratoire qui serait dédié exclusivement à l’histoire de l’art. C’est dans la lignée de ces deux sites déjà existants que souhaite s’inscrire ORFéHA.

Ainsi, outre la mise en valeur d’artistes femmes de toutes époques, l’objectif est de permettre aux étudiantes et étudiants en master ou en doctorat, ainsi qu’aux chercheuses et chercheurs, de se former sur les théories féministes et études de genre venant alimenter les recherches en histoire de l’art et de regrouper en un site unique les différentes ressources et outils disponibles pour leur travail. Enfin, ORFéHA a pour vocation de fournir aux chercheuses et chercheurs des outils pour trouver des contacts/personnes ressources, faire accepter et mettre en valeur leurs travaux et publications en histoire de l’art féministe

Enfin, ORFéHA se veut être un outil évolutif et participatif (si vous avez une quelconque suggestion, voir notre formulaire de contact).

Écriture inclusive

Nous avons fait le choix de la double désignation et non d’utiliser le point médiant ou le tiret (« chercheurs et chercheuses » au lieu de « chercheur.euses » ou « chercheur-euses ») dans un souci d’accessibilité. En effet, les logiciels permettant de lire à voix haute le contenu d’un site, destinés aux personnes atteintes de déficiences visuelles, ne sont pas programmés pour lire l’écriture inclusive ainsi rédigée. Nous avons également choisi des couleurs respectant un niveau de contrastes suffisant pour garantir l’accessibilité de nos contenus.

Afin de respecter vous aussi à la fois les objectifs de l’écriture inclusive et les principes d’accessibilité pour tous, veillez à respecter ce choix de convention en suggérant du contenu.

Roxane Blanc, Vicky Buring, Pauline Cavalin, Lara Le Drian, Marianne Tricoire